Antoine Catala
Antoine Catala Jardin synthétique à l’isolement, 2015. Photo: Blaise Adilon